Opportunités de recherche pour les étudiant(e)s

Les professeurs de l'École sont régulièrement à la recherche d'étudiant(e)s pour des projets de maitrise ou de doctorat. Vous trouverez ci-dessous une liste de projets de professeurs qui sont en recherche d'étudiant(e)s. Veuillez contacter les professeurs directement pour obtenir plus d'information sur ces projets. Pour ajouter ou retirer un projet de la liste, veuillez contacter David Décary-Hétu.

 

 

Date d'affichage Titre du projet Description du projet Contact
18 avril 2017 Titre :
Comprendre l’évolution d’un partenariat de recherche par l’analyse de réseaux

Le partenariat de recherche et d’action Trajectoire de vie, de violence, de recherche d’aide et de recours aux services des femmes victimes de violence conjugale en contextes de vulnérabilité (Trajetvi) rassemble actuellement 18 chercheur.e.s et 14 partenaires des milieux de pratique. Puisque le travail en partenariat pose plusieurs défis, Trajetvi s’est doté de mécanismes pouvant lui permettre de monitorer et d’analyser le développement des relations entre les membres de l’équipe concernés par les trajectoires et la recherche d’aide des femmes victimes de violence conjugale. Dans ce cadre, le projet de l’étudiant consistera à comprendre, par l’analyse de réseaux, les conditions qui influencent le développement de relations dans le cadre d’un tel partenariat de recherche et d’action. L’étudiant aura accès à trois temps de mesure ayant déjà été collectés. Un mentorat lui sera offert afin qu’il se familiarise avec les données, de même qu’avec la méthodologie si l’analyse de réseaux lui est inconnue.

Les personnes intéressées peuvent communiquer par courriel avec Marie-Marthe Cousineau (mm.cousineau@umontreal.ca) ou Anne-Marie Nolet (anne-marie.nolet@umontreal.ca).

DATE PRÉVUE DE DÉBUT ET DE FIN
Dès que possible

CYCLE
Maitrise


RÉMUNÉRATION
À discuter

Marie-Marthe Cousineau ou Anne-Marie Nolet
17 avril 2017 Titre :
La culpabilité collective : les réactions des canadiens allochtones au legs des pensionnats

En 2015, le Comité de vérité et de réconciliation a publié son rapport final avec des recommandations pour promouvoir la réconciliation entre des Autochtones et des Allochtones au Canada. La réconciliation exige la reconnaissance du tort historique commis par des Allochtones. Cette étude utilise la théorie de Just World et de l’identité sociale pour prédire des réactions des Allochtones à un groupe victimisé historiquement qui continue à souffrir à ce jour à cause de la victimisation antérieure du groupe. Concrètement on regarde a) la mesure dans laquelle des Allochtones canadiens vivent la culpabilité collective b) s’ils blâment la victime et légitiment les actions des Allochtones c) les facteurs qui influencent leurs réactions.

DATE PRÉVUE DE DÉBUT ET DE FIN
À déterminer avec l’étudiant(e)

CYCLE
Maitrise ou doctorat


RÉMUNÉRATION
À déterminer avec l’étudiant(e)

Jo-Anne Wemmers