Historique

L’École de criminologie de l’Université de Montréal a été fondée le 1er juin 1960 par Denis Szabo, diplômé en sociologie de l’Université de Louvain (Belgique). D’origine hongroise, le professeur créait ainsi la 1re école du genre au Canada, quelques années seulement après son équivalent américain de l'Université Berkeley en Californie. Rapidement, Marcel Fréchette, professeur et diplômé de l'Université de Montréal en psychologie, a joint l’école montréalaise.

Les enseignements dispensés sont alors conçus comme un complément d'études (de niveau maîtrise) pour les praticiens de la police, du tribunal ou de la prison, et les étudiants en service social, en sociologie, en psychologie, en droit et en médecine. Marie-Andrée Bertrand, plus tard nommée Officière de l’Ordre national du Québec, est au nombre du 1er groupe d'étudiants admis à l’École de criminologie de l’UdeM. 

L'École a acquis son entière autonomie avec la création du programme de doctorat en 1964 et, surtout, avec la création du programme de baccalauréat, en 1967. Devenue école professionnelle avec l'instauration de stages au baccalauréat dès 1970, et à la maîtrise en 1991, les enseignements de l'École de criminologie s’articulent alors autour des 2 approches de base :

  • la sociologie criminelle;
  • la psychologie dans un contexte de droit pénal.

S'il est difficile de retrouver le 1er bachelier de l'École – ils étaient déjà une centaine –, le 1er docteur est plus facile à retracer. Il s’agit du professeur Ezzat Fattah, un juge d'origine égyptienne, promu en 1968.

Dès son avènement, l'École a développé une large politique d'ouverture quant aux domaines d'intérêt de ses professeurs et à l'accueil des étudiants étrangers. Cette politique est toujours d'actualité grâce à des programmes d'échanges, notamment avec l'Université de Louvain en Belgique, permettant l'accueil d'étudiants étrangers et de professeurs invités.

L'École de criminologie a diplômé près de 4000 étudiants depuis 1960.

Les directeurs qui se sont succédé à la tête de l'École, après Denis Szabo (1960-1970), sont :

  • André Normandeau (1970-1979);
  • Jean Trépanier (1979-1983);
  • Pierre Landreville (1983-1991);
  • Maurice Cusson (1991-1995);
  • Guy Lemire (1995-2001);
  • Maurice Cusson (2001-2003);
  • Pierre Landreville (2003-2005);
  • Jean Proulx (2005-2009);
  • Marie-Marthe Cousineau (intérim, 2009-2010);
  • Jean Proulx (2010-2014); 
  • Denis Lafortune (2014 et courant).