Doctorat en criminologie

La criminologie est l’étude pluridisciplinaire du phénomène criminel. Elle prend appui sur les sciences humaines (psychologie, sociologie, etc.) pour connaître le délit, le délinquant, la victime, la criminalité et la réaction sociale face au crime.

L'objectif du programme de doctorat en criminologie est de former des spécialistes et des chercheurs autonomes dans l’un des domaines de la criminologie. L'École de criminologie est l’une des rares institutions universitaires au monde à proposer un programme francophone de troisième cycle en criminologie.

  • Admission à l’automne
  • Offert le jour
  • 90 crédits, dont 81 pour la recherche et la thèse

Faire une demande d’admission
pour l’automne 17; ENCORE POSSIBLE!

Les étudiants qui possèdent une maîtrise dans un domaine connexe (p. ex : psychologie, sociologie, droit, économie) et qui souhaitent poursuivre des études de doctorat en criminologie doivent généralement compléter une année préparatoire pour mettre à niveau leurs connaissances en criminologie. Des cours complémentaires peuvent également être demandés à tout candidat en fonction des cours suivis lors des programmes de baccalauréat et de maîtrise. Pour obtenir plus d’information sur la demande d’admission au doctorat, cliquez sur ce lien. Pour obtenir plus d'information sur la propédeutique, cliquez sur ce lien.

Survol de la scolarité et de la formation

La scolarité au doctorat est divisée en trois blocs totalisant 87 crédits obligatoires et trois crédits au choix. Le premier bloc (bloc 70A de six crédits) est composé de deux séminaires. L’étudiant y parfait ses connaissances en recherche criminologique et développe un projet de thèse. Le deuxième bloc (bloc 70B de trois crédits) est composé d’un cours au choix du niveau des études supérieures. Ces deux premiers blocs sont généralement complétés au cours des six premiers trimestres au doctorat (l’équivalent des deux premières années) et comptent pour neuf crédits.

Le troisième bloc (bloc 70C) comprend tous les crédits de recherche (81 crédits) et est constitué de trois éléments : 1) l’examen général de doctorat; 2) la recherche et; 3) la thèse. L’examen général de doctorat doit être complété avant la fin du sixième trimestre d’étude. Bien que cet examen ne compte pour aucun crédit, sa réussite est obligatoire pour l’obtention du diplôme. La recherche inclut la rédaction de deux chapitres de thèse (ou un travail jugé équivalent par le(s) directeur(s) de recherche) au cours des six premiers trimestres de scolarité. Quinze crédits sont alloués pour cette phase du travail. Enfin, la thèse de doctorat fait état des travaux de recherche qui apportent une contribution importante à l’avancement des connaissances. La thèse est acceptée lorsqu’elle a été défendue à la satisfaction d’un jury. Elle compte pour 81 crédits.

Une fois les crédits complétés, le candidat reçoit son diplôme. Pour plus d’information sur la structure du programme, cliquez sur ce lien.

Débouchés de la formation

La formation doctorale en criminologie vise à former des chercheurs autonomes ainsi que des professionnels hautement qualifiés dont les fonctions nécessitant des compétences en recherche. Un sondage récent indique qu’une forte proportion de diplômés occupe un poste de professeur ou de chercheur institutionnel. Le diplôme de doctorat en criminologie offre également des possibilités d’emploi au sein de la fonction publique (p. ex : ministère de la Sécurité publique, ministère de la Santé et des services sociaux), des corps policiers (analyste et planification stratégique) et comme coordonnateur de programme.

Critères d’admission

Pour être admis au doctorat en criminologie, il faut détenir une maîtrise en criminologie ou un autre diplôme jugé équivalent. La moyenne minimale requise est de 3.5 ou l'équivalent. Un comité constitué de trois professeurs évalue les demandes d’admission.

Le dossier appuyant la démarche d’admission contient obligatoirement les éléments qui facilitent l’examen de la candidature. Les pièces mentionnées ci-après sont requises:

  • Les relevés de notes.
  • L’esquisse du projet de thèse envisagé. Ce projet doit faire tout au plus 1000 mots (environ deux pages). L’esquisse doit présenter brièvement une problématique de recherche, dont les connaissances acquises sur le sujet, les limites de la littérature et l’approche (p. ex : perspective théorique, méthodologie) que le candidat compte employer. Une liste de références (maximum une page) complète l’esquisse. Il est fortement recommandé de contacter le directeur de thèse pressenti afin de discuter du projet de thèse.
  • Deux lettres de recommandation dont idéalement une du directeur de recherche au deuxième cycle, s’il y a lieu. Les lettres devraient mettre l’accent sur les qualités académiques du candidat (p. ex : résultats scolaires, contribution scientifique, bourses et distinctions), son expérience en recherche et la qualité du projet proposé.
  • Un curriculum vitæ.
  • Une lettre de motivation expliquant les raisons pour lesquelles notre institution a été choisie (école, professeurs et centre de recherche), intérêt pour le sujet, cheminement par rapport à son parcours et carrière future.

Faits saillants du programme de doctorat en criminologie

+ Formation de pointe en recherche criminologique

+ Accès à un corps professoral aux multiples domaines d’expertises : victimologie, prévention du crime, système pénal, crime organisé, organisations policières, cybercriminalité, violences criminelles, délinquance sexuelle (la liste n’est pas exhaustive - pour accéder à la liste des professeurs et leurs intérêts de recherche en cliquant sur ce lien)

+ Opportunités de cheminement professionnel très intéressantes et variées

En résumé

  • L’une des meilleures collections de recherches en criminologie au Canada, alimentées par les bibliothèques de droit, de psychologie et de sciences humaines.
  • Un corps professoral aux multiples domaines d’expertise dont les membres sont issus de l’École de criminologie, de la Faculté de droit et du milieu professionnel.
  • Bénéficier d’un savoir dispensé par le plus important établissement de recherche et d’enseignement en criminologie de toute la francophonie.

Des questions sur le programme?

Marc Hébert, TGDE: 514-343-6111 poste 39943

Etienne Blais, professeur agrégé : 514-343-7328