Passer au contenu

/ École de criminologie

Je donne

Rechercher

Majeure en criminologie

Exclusivement au Campus Laval de l'UdeM.

Offert exclusivement au campus Laval de l’Université de Montréal, ce programme s’adresse aux futurs étudiants et professionnels s’intéressant à l’étude du phénomène criminel. Le programme de majeure en criminologie permet aux candidats d’acquérir des connaissances sur l’intervention auprès des clientèles judiciarisées et victimes d’acte criminel. Ce programme permet aussi de développer un savoir et des compétences sur l’analyse des normes pénales et la prévention du crime. La variété de cours offerts permet ainsi aux étudiants de se spécialiser sur certaines questions liées au phénomène criminel.

La majeure en criminologie, bonifiée d’une mineure ou d’un certificat d’une autre discipline, permet aux diplômés de travailler dans le domaine de l’intervention dans les milieux qui ne nécessitent pas l’adhésion à un ordre professionnel.

  • Admission à l'automne
  • Offert le jour
  • Plein temps
  • 60 crédits, dont 21 à option
  • Cote R variable en fonction de la capacité d'accueil limite
     

COTE R

FAIRE UNE DEMANDE D’ADMISSION

Critères d'admission

Pour les collégiens, les universitaires et les professionnels, l’excellence du dossier scolaire constitue le seul critère de sélection. 

Survol de la formation

Les 60 crédits de cette formation se répartissent de la façon suivante : 1) 36 crédits de cours obligatoires, 2) 21 crédits de cours à option, et 3) 3 crédits de cours au choix. La majorité des cours obligatoires sont suivis lors de la première année.

Le programme de majeure en criminologie, combinée à certains certificats ou mineures, donne accès au baccalauréat par cumul avec appellation (BACCAP) en étude du phénomène criminel (voir la liste des certificats ou mineures à l’adresse suivante https://crim.umontreal.ca/ressources-services/ressources-et-formulaires/). Le baccalauréat par cumul avec appellation (BACCAP) en étude du phénomène criminel a vu le jour à l’automne 2018. Ce dernier reflète plus précisément la nature des études complétées et assure une meilleure lisibilité de la formation par les organisations qui embauchent les finissants. Ainsi, le BACCAP confère plusieurs avantages aux finissants, notamment en matière d’employabilité et de reconnaissances. 

Débouchés de la formation

Les emplois possibles pour les finissants sont nombreux. Les opportunités d’emploi sont encore plus intéressantes lorsque les finissants obtiennent un baccalauréat par cumul (BACCUM) ou avec un BACCAP. Pour les finissants intéressés par l’intervention, les employeurs possibles incluent notamment : les institutions carcérales fédérales, les maisons de transition, les ressources communautaires impliquées dans la réhabilitation des personnes judiciarisées, les centres de prise en charge des personnes toxicomanes ayant des problèmes avec la justice et les organismes impliqués dans la prise en charge de personnes présentant des troubles mentaux et des comportements criminels. Pour les finissants intéressés par l’analyse et la prévention du crime, les employeurs possibles incluent notamment les organisations policières, les organismes parapublics et le ministère de Sécurité publique.

Le BACCAP en étude du phénomène criminel ou un BACCUM donne accès à la maîtrise dans la discipline de la majeure choisie, aux programmes de diplômes d’études supérieures spécialisées (DESS) ou aux maîtrises interdisciplinaires.

« Le BACCAP en études du phénomène criminel ne donne pas ouverture au permis délivré par l’Ordre professionnel des criminologues du Québec selon le Règlement sur les diplômes délivrés par les établissements d’enseignement désignés qui donnent droit aux permis et aux certificats de spécialistes des ordres professionnels (OPCQ).  Cependant, les diplômés détenant une expérience significative en intervention criminologique peuvent présenter une demande d’adhésion par équivalence de la formation afin d’accéder au permis de criminologue »

Pour plus d’information à ce sujet : https://ordrecrim.ca/membres/acces-profession/les-etudes-2/.

Cumulez la majeure en criminologie avec un ou plusieurs programmes et obtenez un baccalauréat !

Baccalauréat par cumul avec appellation (BACCAP)

Baccalauréat par cumul avec appellation (BACCAP) en études du phénomène criminel

Le baccalauréat par cumul avec appellation (BACCAP) en études du phénomène criminel est un baccalauréat qui permet de jumeler les programmes suivants :

  1. La majeure en criminologie avec une mineure ou un certificat d’un ensemble préétabli en sciences de l’intervention, en sciences humaines et en sciences sociales.
  2. Le certificat en criminologie offert par la Faculté d’éducation permanente (FEP) ou la mineure en criminologie avec le certificat en victimologie (FEP), complété par une mineure ou un certificat d’un ensemble préétabli en sciences de l’intervention, en sciences humaines et en sciences sociales

En savoir plus

Baccalauréat par cumul (BACCUM)

Baccalauréat par cumul (BACCUM)

Le baccalauréat par cumul peut être:

  • composé d’une majeure (60 crédits) et d’une mineure ou d’un certificat (30 crédits);
  • composé de trois mineures ou certificats (3 x 30 crédits).

Ce baccalauréat par cumul, s’il est composé d’une majeure et d’une mineure, peut permettre l’accès à la maîtrise (45 crédits) dans la discipline de la majeure choisie. Conditions d’admission variables.

Il peut aussi permettre l’accès à des programmes de diplômes d’études supérieures spécialisées (D.E.S.S. – 30 crédits), ou à une maîtrise interdisciplinaire (ex. : muséologie ou études internationales). Conditions d’admission variables.

N.B.: Il n’est pas possible d’opter pour une majeure et une mineure d'une même discipline.

En savoir plus

Des questions sur le programme?

Étienne Blais, professeur titulaire : 514 343-7328
Marie-Ève Lamoureux, technicienne en gestion des dossiers étudiants: 514-343-6111 poste 45184


Structure du programme


Perspectives d'emploi liées à cette discipline


Cheminement type 


 

Les + d’étudier la criminologie à l’Université de Montréal!

  • L’une des meilleures collections de recherches en criminologie au Canada, alimentées par les bibliothèques de droit, de psychologie et de sciences humaines.
  • Un corps professoral aux multiples domaines d’expertise, dont les membres sont issus de l’École de criminologie, de la Faculté de droit et du milieu professionnel.
  • Des conférences-midi animées par des spécialistes et qui traitent des sujets de l’heure en criminologie, en études policières et en sécurité intérieure.
  • La présence du Centre international de criminologie comparée (CICC) et de la Chaire de recherche du Canada en sécurité, identité et technologie à même le campus de l’UdeM.
  • Bénéficier d’un savoir dispensé par le plus important établissement de recherche et d’enseignement en criminologie de toute la francophonie.
  • Une Passerelle permettant d’accélérer son cheminement universitaire pour les titulaires d’une technique collégiale.